• BONJOUR A TOUS ET

    bienvenue (2)

     CHEZ FRANCESCA 

  • UN FORUM discussion

    http://devantsoi.forumgratuit.org/

    ............ ICI ............
    http://devantsoi.forumgratuit.org/

  • téléchargement (4)

  • Ma PAGE FACEBOOK

    facebook image-inde

    https://www.
    facebook.com/francoise.salaun.750

  • DECOUVERTES !

    petit 7

  • BELLE VISITE A VOUS

    aniv1

    PETITS COINS DE PATRIMOINE QUI SERONT MIS EN LUMIERE AU DETOUR DE NOTRE REGION DE FRANCE...

  • Cathédrale St-Etienne-Auxerre

    St-Etienne Cathédral, Auxerre

    « La restauration est une opération qui doit garder un caractère exceptionnel. Elle a pour but de conserver et de révéler les valeurs esthétiques et historiques du monument et se fonde sur le respect de la substance ancienne et de documents authentiques. Elle s’arrête là où commence l’hypothèse, sur le plan des reconstitutions conjecturales, tout travail de complément reconnu indispensable pour raisons esthétiques ou techniques relève de la composition architecturale et portera la marque de notre temps. » citation Charte de Venise, art. 9, ICOMOS, 196.

  • M

    JE SUIS ORIGINAIRE MOI-MEME DE LA BOURGOGNE....

  • FRANCE EN IMAGES

    G

    « Un monument restauré traduit les connaissances, les ambitions, les goûts, non seulement du maître d’oeuvre mais aussi du maître d’ouvrage : c’est le vrai révélateur de l’appréhension des édifices par une génération donnée, qui leur permet de reconnaître pour sien un édifice centenaire. » citation de Françoise Bercé.

  • amis

  • Méta

  • amis

  • Architecture Française

    5

  • Artisanat Français

    1

  • A

  • amour-coeur-00040

  • montagne

    Tout devient patrimoine : l'architecture, les villes, le paysage, les bâtiments industriels, les équilibres écologiques, le code génétique.

  • 180px-Hlézard1

  • Patrimoine Français

    3

    Citation sur la France.
    !!!!
    La France, je l'aime corps et biens, en amoureux transi, en amant comblé. Je la parcours, je l'étreins, elle m'émerveille. C'est physique. Pour l'heure, c'est le plus beau pays du Monde, le plus gracieux, le plus spirituel, le plus agréable à vivre. En dépit de ses défauts, le peuple français a des réserves inépuisables de vigueur, d'astuce et de générosité. j'écris cela en toute connaissance de la déprime qui périodiquement enténèbre nos compatriotes. Ils ont une pente à l'autodénigrement, une autre au nihilisme. Je suis français au naturel et j'en tire autant de fierté que de volupté. J'ai pour ce vieux pays l'amour du preux pour sa gente dame, du soudard pour la servante d'auberge, de l'érudit pour ses grimoires, du paysan pour son enclos, du bourgeois pour ses rentes, du croyant des hautes époques pour les reliques de son saint patron... J'ai la France facile, comme d'autres ont le vin gai ; je l'ai au coeur et sous la semelle de mes godasses. Je suis français, ça n'a pas dépendu de moi et ça n'a jamais été un souci. Ni une obsession. Toujours un bonheur...

    Dictionnaire amoureux de la France - Denis Tillinac.

  • a bientot

  • Accueil
  • > Recherche : petit journal assassinat carnot

Résultats de votre recherche

A l’assassinat du Président S.CARNOT

Posté par francesca7 le 4 mars 2013

 

Portrait officiel du président Sadi Carnot.Le 24 juin 1894, à Lyon, le Président de la République française, Sadi CARNOT, est assassiné par un anarchiste….

 

« L’an 1894, le 26 juin, à 8 heures du matin, le conseil municipal de Dompierre en Morvan (21) s’est réuni d’urgence pour voter une adresse de condoléances à la famille Carnot, à l’occasion de la mort de M. le Président de la République.

Le conseil (tous présents),

Encre sous le coup de l’émotion profonde et indignée qu’a produite la mort si tragique de Monsieur le Président de la République, se fait un devoir d’exprimer à Mme Carnot, ainsi qu’à toute la famille Carnot ses témoignages de vive et respectueuse sympathie à l’occasion du deuil qui vient de la frapper si cruellement et qui a impressionné si péniblement la France entière.

Le conseil se fait aussi l’interprète des instituteurs et de la population en lui transmettant également l’expression des sentiments de regrets et de profonde douleur que la mort de M.Carnot a provoqués dans toute la commune (…)

Le conseil tient aussi à associer la commune de Dompierre aux protestations indignées qui s’élèvent de toutes parts contre le monstrueux attentat dont M. le Président de la République a été victime et au deuil général que sa mort a causé.

Pour tout le monde M. Carnot personnifiait l’honneur, la générosité, l’ordre et la paix ; les populations rurales, sans distinction de parti, avaient pour lui un profond respect à cause de son nom illustre et ses vertus civiques (….)

La municipalité croit aussi pouvoir affirmer que ce triste événement, loin d’affaiblir l’attachement des populations pour le gouvernement de la République, contribuera, au contraire, à le fortifier ».

Le 10 Juillet 1894, le conseil municipal, sur l’invitation de M. le Maire,

« Considérant que la célébration de la Fête Nationale enlèverait à notre deuil national le caractère de calme et de recueillement qu’il convient de lui conserver,

A l’unanimité,

Décide que la Fête Nationale n’aura pas lieu cette année, mais que toutefois, les édifices publics conserveront leurs drapeaux en berne.

Il décide en outre que pour rendre un nouvel hommage à la mémoire du regretté président Carnot, une somme de 20 F sera prélevée sur le crédit précédemment affecté à la Fête Nationale. Cette somme sera versée, à titre de souscription communale, entre les mains du président du Comité républicain de PRECY SOUS THIL (21 )  , qui a ouvert une souscription en vue de contribuer à l’érection d’un monument à l’ancien Président de la République ».

A l'assassinat du Président S.CARNOT dans Côte d'Or carnotLe 9 septembre 1894 (…) « en réponse aux théories subversives de certains individus et au lendemain de l’attentat de Lyon, il est bon que jusque dans les petites communes de France, on exalte les vertus et les actes des grands hommes et que leurs noms soient gravés dans tous les cœurs (…) C’est pourquoi M. Simon propose, au conseil, de remplacer les appellations insignifiantes « de Grande, d’en Bas, du Prénat » qu’ont les rues du chef-lieu de la commune (DIJON) par les noms des Pasteur, des Carnot, des Thiers, des Gambetta, des Joigneaux, qui, à des titres divers, ont honoré l’humanité, leur patrie, leur région (…)

Le conseil accepte la proposition en ce qui concerne le nom de Carnot seulement, qui désormais désignera la Grande Rue du village de Dompierre et dont le changement sera mentionné sur le plan cadastral et le plan d’alignement.

Le reste de la proposition est rejeté, la majorité considérant le peu d’importance des autres rues du chef-lieu de la commune, et craignant aussi le ridicule en allant trop loin dans la voie proposée ».

Finalement, Pasteur ne sera pas oublié non plus…

Le 14 novembre 1895, « le conseil, considérant que M.Pasteur s’est acquis par ses découvertes, son patriotisme, sa vie tout entière, de nombreux titres à la reconnaissance de tous les Français, vote sur les fonds libres en caisse, une somme de 10 Francs pour contribuer à l’érection d’un monument à Louis pasteur. Cette somme sera versée à M. le Trésorier du Comité d’initiatives d’Arbois (39).

le-petit-journal dans HUMEUR DES ANCETRES

POUR RAPPEL : le Président Sadi CARNOT est assassiné par Jéronimo Caserio le 24 Juin 1984 à Lyon. Il est inhumé au Panthéon après des funérailles nationales.

Caserio Santo Jéronimo, né en Lombardie en 1873, apprenti boulanger, devient anarchiste. Ses activités politique lui valent une condamnation puis l’exil. Le 23 juin 1894, il prend le train pour Lyon. Le 24 Juin, Sadi Carnot est en visite à Lyon, Caserio le poignarde, Sadi Carnot meut quelques heures plus tard ;

La veuve de Sadi Carnot reçoit le lendemain une photographie de Ravachol expédié par Caserio, avec cette inscription : « Il est bien vengé ».

Condamné à mort, il accueillera sa  sentence au cri de « Vive la Révolution sociale ». Il est exécuté le 15 août 1894.          

                                                                                                                                                                                

Issu de 100 ans de vie rurale à Dompierre en Morvan A.Monin.

Publié dans Côte d'Or, HUMEUR DES ANCETRES | Pas de Commentaires »

 

leprintempsdesconsciences |
Lechocdescultures |
Change Ton Monde |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | C'est LE REVE
| Détachement Terre Antilles ...
| ATELIER RELAIS DU TARN ET G...