• BONJOUR A TOUS ET

    bienvenue (2)

     CHEZ FRANCESCA 

  • UN FORUM discussion

    http://devantsoi.forumgratuit.org/

    ............ ICI ............
    http://devantsoi.forumgratuit.org/

  • téléchargement (4)

  • Ma PAGE FACEBOOK

    facebook image-inde

    https://www.
    facebook.com/francoise.salaun.750

  • DECOUVERTES !

    petit 7

  • BELLE VISITE A VOUS

    aniv1

    PETITS COINS DE PATRIMOINE QUI SERONT MIS EN LUMIERE AU DETOUR DE NOTRE REGION DE FRANCE...

  • Cathédrale St-Etienne-Auxerre

    St-Etienne Cathédral, Auxerre

    « La restauration est une opération qui doit garder un caractère exceptionnel. Elle a pour but de conserver et de révéler les valeurs esthétiques et historiques du monument et se fonde sur le respect de la substance ancienne et de documents authentiques. Elle s’arrête là où commence l’hypothèse, sur le plan des reconstitutions conjecturales, tout travail de complément reconnu indispensable pour raisons esthétiques ou techniques relève de la composition architecturale et portera la marque de notre temps. » citation Charte de Venise, art. 9, ICOMOS, 196.

  • M

    JE SUIS ORIGINAIRE MOI-MEME DE LA BOURGOGNE....

  • FRANCE EN IMAGES

    G

    « Un monument restauré traduit les connaissances, les ambitions, les goûts, non seulement du maître d’oeuvre mais aussi du maître d’ouvrage : c’est le vrai révélateur de l’appréhension des édifices par une génération donnée, qui leur permet de reconnaître pour sien un édifice centenaire. » citation de Françoise Bercé.

  • amis

  • Méta

  • amis

  • Architecture Française

    5

  • Artisanat Français

    1

  • A

  • amour-coeur-00040

  • montagne

    Tout devient patrimoine : l'architecture, les villes, le paysage, les bâtiments industriels, les équilibres écologiques, le code génétique.

  • 180px-Hlézard1

  • Patrimoine Français

    3

    Citation sur la France.
    !!!!
    La France, je l'aime corps et biens, en amoureux transi, en amant comblé. Je la parcours, je l'étreins, elle m'émerveille. C'est physique. Pour l'heure, c'est le plus beau pays du Monde, le plus gracieux, le plus spirituel, le plus agréable à vivre. En dépit de ses défauts, le peuple français a des réserves inépuisables de vigueur, d'astuce et de générosité. j'écris cela en toute connaissance de la déprime qui périodiquement enténèbre nos compatriotes. Ils ont une pente à l'autodénigrement, une autre au nihilisme. Je suis français au naturel et j'en tire autant de fierté que de volupté. J'ai pour ce vieux pays l'amour du preux pour sa gente dame, du soudard pour la servante d'auberge, de l'érudit pour ses grimoires, du paysan pour son enclos, du bourgeois pour ses rentes, du croyant des hautes époques pour les reliques de son saint patron... J'ai la France facile, comme d'autres ont le vin gai ; je l'ai au coeur et sous la semelle de mes godasses. Je suis français, ça n'a pas dépendu de moi et ça n'a jamais été un souci. Ni une obsession. Toujours un bonheur...

    Dictionnaire amoureux de la France - Denis Tillinac.

  • a bientot

  • Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 28 avril 2016

La folie des gallinacées nous gagne

Posté par francesca7 le 28 avril 2016

 

Les poules pondeuses sont voraces, elles peuvent engloutir de 150 à 200 kilos par an des restes de ­déjeuners ou dîners composés des épluchures de fruits et légumes, de la mie de pain, des coquilles d’œuf… Les élus communaux voient donc dans ces volatiles un bon moyen de réduire la collecte des déchets.

poules

A Versailles Grand Parc, 200 familles sont en cours de sélection, auxquelles la collectivité va proposer deux poules pondeuses par foyer, moyennant une petite aide financière publique. Seules les familles disposant d’un jardin pourront prendre en pension une ou deux volailles, qu’il faudra bien traiter, prévoit la convention de partenariat. La collectivité en attend une baisse du volume des déchets.

Lire aussi

La folie des poules gagne les jardins urbains 

A la communauté d’agglomération Tour(s)Plus, les élus ont opté pour l’installation de poulaillers collectifs, notamment dans les écoles. L’expérimentation a démarré il y a trois ans. « 12 écoles sont équipées, nous souhaitons maintenant en installer dans les maisons de retraite et les crèches », précise-t-on au sein de Tour(s)Plus. Les prix baissent, puisque la collectivité a investi 4.200 euros en 2012 pour 5 poulaillers et seulement 2.700 euros en 2015 pour un nombre équivalent. Les enfants des écoles se chargent de nourrir les volailles, mais les œufs ne peuvent pas être consommés dans les cantines car ils ne sont pas homologués par les services vétérinaires.

Diminution d’un tiers

Dans la petite commune de Pincé – 200 habitants –, dans la Sarthe, 31 familles possèdent des poules données par la commune. « Un tiers des familles de Pincé possèdent un petit poulailler. Pour ce qui me concerne­, j’élève deux pondeuses, le volume de mes déchets enlevés par le service des ordures ménagères s’est considérablement réduit », indique­ Nicole Foucault, la première adjointe.

Malgré ces quelques initiatives, la France reste très timide dans la gestion des poules pondeuses. En Belgique, dans la commune de Mouscron (57.400 habitants), des campagnes sont organisées tous les ans pour proposer des gallinacés aux habitants. «  A ce jour, explique Christophe Denève, responsable du service environnement de la commune, 800 poules ont été distribuées à 400 familles. Nous estimons que leurs déchets traités par le service des ordures ménagères ont diminué d’un tiers.  » Chaque famille qui récupère une poule pondeuse s’engage pour deux années. «  Une formation initiale d’un peu plus d’une heure est obligatoire. On leur explique comment se prémunir des prédateurs et quels sont les principaux risques de maladie  », continue Christophe Denève. Après les ­particuliers, la commune de ­Mouscron commence à installer des poulaillers collectifs dans les associations

La mode est aux circuits courts et au retour à la nature. La poule pondeuse abritée dans un petit poulailler au fond du jardin est désormais très tendance. Le groupe breton Michel, qui réalise un chiffre d’affaires annuel de 327 millions d’euros, principalement dans la nutrition animale, s’engage dans ce marché de niche.

Avec deux partenaires, dont un spécialiste de la vente de poissons auprès des jardineries, il vient de créer à Rennes la société Distrigalli qui se charge de distribuer les poules pondeuses de la « marque » Magalli. « A ce jour, explique Matthias Michel, le dirigeant de l’entreprise éponyme, nous proposons plus d’une dizaine de variétés de poules, à moyen terme, nous en aurons 30. »

téléchargementDeux producteurs installés en Bretagne se chargent d’élever ces volailles pendant seize semaines. Elles rejoignent ensuite les jardi­neries Jardiland, qui les vendent auprès du grand public. 50 Jardiland proposent les Magalli, plus de 150 magasins les référenceront dans quelques mois. L’enseigne Botanic a également passé un accord avec Distrigalli. « D’ici à trois ans, continue le dirigeant, nous tablons sur la vente de 100.000 poules par exercice. » Elles sont proposées dans les jardineries entre 15 et 40 euros l’unité, en fonction de leur espèce et de leur rendement en œufs. Les rousses atteignent un niveau important compris entre 250 et 300 œufs par an, les hollandaises huppées sont autour de 200. La durée de vie d’une poule pondeuse est comprise entre six et dix ans. La cible de clientèle visée par le groupe Michel est celle des habitants des agglomérations qui possèdent un petit jardin. Ce sont en général des familles avec enfants.

En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/

 

Publié dans FAUNE FRANCAISE | Pas de Commentaire »

 

leprintempsdesconsciences |
Lechocdescultures |
Change Ton Monde |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | C'est LE REVE
| Détachement Terre Antilles ...
| ATELIER RELAIS DU TARN ET G...