• BONJOUR A TOUS ET

    bienvenue (2)

     CHEZ FRANCESCA 

  • UN FORUM discussion

    http://devantsoi.forumgratuit.org/

    ............ ICI ............
    http://devantsoi.forumgratuit.org/

  • téléchargement (4)

  • Ma PAGE FACEBOOK

    facebook image-inde

    https://www.
    facebook.com/francoise.salaun.750

  • DECOUVERTES !

    petit 7

  • BELLE VISITE A VOUS

    aniv1

    PETITS COINS DE PATRIMOINE QUI SERONT MIS EN LUMIERE AU DETOUR DE NOTRE REGION DE FRANCE...

  • Cathédrale St-Etienne-Auxerre

    St-Etienne Cathédral, Auxerre

    « La restauration est une opération qui doit garder un caractère exceptionnel. Elle a pour but de conserver et de révéler les valeurs esthétiques et historiques du monument et se fonde sur le respect de la substance ancienne et de documents authentiques. Elle s’arrête là où commence l’hypothèse, sur le plan des reconstitutions conjecturales, tout travail de complément reconnu indispensable pour raisons esthétiques ou techniques relève de la composition architecturale et portera la marque de notre temps. » citation Charte de Venise, art. 9, ICOMOS, 196.

  • M

    JE SUIS ORIGINAIRE MOI-MEME DE LA BOURGOGNE....

  • FRANCE EN IMAGES

    G

    « Un monument restauré traduit les connaissances, les ambitions, les goûts, non seulement du maître d’oeuvre mais aussi du maître d’ouvrage : c’est le vrai révélateur de l’appréhension des édifices par une génération donnée, qui leur permet de reconnaître pour sien un édifice centenaire. » citation de Françoise Bercé.

  • amis

  • Méta

  • amis

  • Architecture Française

    5

  • Artisanat Français

    1

  • A

  • amour-coeur-00040

  • montagne

    Tout devient patrimoine : l'architecture, les villes, le paysage, les bâtiments industriels, les équilibres écologiques, le code génétique.

  • 180px-Hlézard1

  • Patrimoine Français

    3

    Citation sur la France.
    !!!!
    La France, je l'aime corps et biens, en amoureux transi, en amant comblé. Je la parcours, je l'étreins, elle m'émerveille. C'est physique. Pour l'heure, c'est le plus beau pays du Monde, le plus gracieux, le plus spirituel, le plus agréable à vivre. En dépit de ses défauts, le peuple français a des réserves inépuisables de vigueur, d'astuce et de générosité. j'écris cela en toute connaissance de la déprime qui périodiquement enténèbre nos compatriotes. Ils ont une pente à l'autodénigrement, une autre au nihilisme. Je suis français au naturel et j'en tire autant de fierté que de volupté. J'ai pour ce vieux pays l'amour du preux pour sa gente dame, du soudard pour la servante d'auberge, de l'érudit pour ses grimoires, du paysan pour son enclos, du bourgeois pour ses rentes, du croyant des hautes époques pour les reliques de son saint patron... J'ai la France facile, comme d'autres ont le vin gai ; je l'ai au coeur et sous la semelle de mes godasses. Je suis français, ça n'a pas dépendu de moi et ça n'a jamais été un souci. Ni une obsession. Toujours un bonheur...

    Dictionnaire amoureux de la France - Denis Tillinac.

  • a bientot

Viriville, petit coin de paradis

Posté par francesca7 le 16 mai 2015

 

PRÉSENTATION
Petit bourg du Dauphiné de plus de 1300 habitants, situé au Nord-Ouest de l’Isère, au coeur du pays de Chambaran, Viriville est bâti sur les rives de la Pérouse.

Situé à 70 km de Lyon, 50 km de Grenoble – soit à une heure de la première station de ski et à trois heures de Marseille -Viriville rassemble ses maisons au pied des ruines du château de Grolée. D’une superficie de 3046 ha, il y a un centre bourg important et 11 hameaux. La Pérouse est le principal ruisseau qui traverse le village.

A VISITER AU VILLAGE
Plusieurs curiosités locales sont à découvrir à Viriville :

  • une chapelle magnifiquement conservée d’origine romane
  • la madone dans le bois de Saint-Baudille (statue)
  • le clocher d’une ancienne église
  • les ruines du château de Grolée.

La_ferme_des_Bonnettes

La ferme des Bonnettes se situe au niveau du hameau des Bonnettes sur la commune de Viriville à quelques kilomètres de la ville de Roybon. Il s’agit en fait d’un ensemble de trois bâtiments comprenant une maison d’habitation et deux granges inscrites monuments historiques depuis le 12 février 2003. Cet ensemble niché au milieu des bois et des champs domine la plaine de la Bièvre grâce à sa position au sommet d’une colline.

Cet ensemble agricole se décompose en deux parties.

La partie « ferme nord » date du xviie siècle et se compose de la maison d’habitation et d’une des deux granges.

Une datation par dendrochronologie a été effectuée et a permis de dater l’habitation et la grange. Celles-ci auraient été construites en 1626 et 1643. Ces bâtiments font partie des rares constructions témoignant encore d’une architecture typique des constructions rurales dans les Chambaran. Ces deux constructions sont de plan carré. L’étage est constitué d’une ossature en bois de châtaignier et de chêne avec un remplissage en torchis composé de terre argileuse, de paille et d’eau appliqué directement sur un support fait de petits bois souples (noisetier, châtaignier…). Les murs du rez-de-chaussée quant à eux furent construits grâce à un empilement de galets roulés. Le toit est composé deux pans couvert de tuiles creuses de terre cuite de type « tuile canal ».

La « ferme sud » comprenait initialement plusieurs bâtiments comme le prouve le cadastre de 1825. Ces derniers ont été remplacés au milieu du xixe siècle par une grange en pisé. Cette grange est caractéristique des constructions en pisé de la région et l’on trouve encore beaucoup d’autres bâtiments de ce genre en Isère.

Ainsi la rareté des bâtiments en pan de bois et les caractéristiques de cet ensemble sont représentatifs des constructions rurales en pan de bois du xviie siècle dans ce secteur du Dauphiné : le hameau dans son ensemble fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 12 février 2003.

De nos jours la ferme appartient à une famille d’agriculteur de Viriville. Ces derniers utilisent encore les granges à des fins professionnelles, mais n’utilise plus l’habitation principale, cependant cette famille virivilloise a décidé de la sauver et d’en faire un lieu à vocation patrimoniale. Il est d’ailleurs possible de visiter la ferme lors des journées du patrimoine, de plus quelques animations sont organisées au sein de la ferme, spectacle en tous genres, cuisson dans le four à pain.

 

LE VILLAGE ET SES PROJETS

  • un musée de landaus (unique en France : une exposition a lieu chaque année en été !)
  • un musée Playmobil.

Thodure, village rural, est implanté au sud de la plaine de la Bièvre, au pied du plateau de Chambaran.

Au centre du village de Thodure, vous pourrez admirer une église aux murs de galets roulés typiques des constructions de la région.

La petite place, ornée d’une très jolie fontaine construite à la fin du 19e siècle, est un lieu de rencontre privilégié pour les villageois et une halte rafraichissante pour les randonneurs cyclistes et pédestres.

Elle accueille également un petit marché le samedi matin, et un concert de la société de musique du village au mois de juin.

Lapeyrouse-Mornay (26210) est un village dromois enclavé dans le département de l’Isère, à proximité de Beaurepaire.
Lapeyrouse-Mornay – points d’intérêt

Le musée « Les outils de nos ancêtres » vous fait découvrir 10 métiers anciens travers une multitude d’objets et d’outils.

    Réservez en ligne votre chambre d’hôtes près de Lapeyrouse-Mornay

LES FÊTES AU VILLAGE
1. la foire au boudin
Tous les ans, le dernier samedi de Janvier, sur la place du village, un immense chapiteau recouvre d’ énormes chaudrons fumants où sont cuits plusieurs kilomètres d’un boudin parfumé que l’on peut déguster sur place accompagné d’un vin chaud.

2. les feux de la Saint-Jean
En juin, jour de la St. Jean, un feu majestueux réuni une foule impressionnante venue danser et admirer l’illumination fantastique du clocher et son embrasement de feux d’artifice.

3. le pucier
Le 22 juillet, les villageois, pour la plupart devenus exposants, viennent de bon matin étaler leurs trésors dans les ruelles du vieux village pour le plus grand plaisir des chineurs.

Paysage_rural_en_hiver4. la fête de la Jeanne Sappey
Depuis plus de 150 ans, chaque année en août, se déroule dans les rues du village, la grande Vogue dite la Jeanne Sappey, organisée par les conscrits du village et le comité des fêtes. Les festivités comportent : une retraite aux flambeaux pour l’ouverture, un important corso fleuri le dimanche après-midi et repris le mardi soir, une foire aux célibataires et divers jeux (tir à l’oie, concours de boules…). Elles attirent de nombreux manèges et attractions foraines (plus de 10 000 visiteurs).

Viriville (Isère 38) village de 1300 habitants, en plein essor, au nord-ouest de l’Isère en lisière de la forêt de Chambaran.

Très vivant, le petit bourg de Viriville est le théâtre de nombreuses manifestations dont la plus importante est sans doute la fête de la Jeanne Sappey au mois d’août. Il s’agit d’une grande vogue organisée par les conscrits du village. Au programme : retraite aux flambeaux, corso fleuri, foire aux célibataires, jeux divers et attractions foraines. 

Réservez votre chambre d’hôtes près de Viriville (38)                     

Une Réponse à “Viriville, petit coin de paradis”

  1. jean-pierre verdier dit :

    Bonjour Francesca,

    Je n’ai pas bien compris pourquoi vous mentionnez Thodure et Lapeyrouse-Mornay en plein milieu de votre article sur Viriville, dans l’article concernant les « projets du village » ;

    Thodure est la commune limitrophe à l’Ouest et Lapeyrouse -Mornay est encore plus à l’Ouest!!

    Il est par ailleurs erroné de dire que Lapeyrouse-Mornay est enclavée dans le département de l’Isère : certes, quand on roule sur la RD519, en venant de Beaurepaire (38), on traverse cette commune, la plus au Nord du département de la Drôme puis on revient en Isère à Jarcieu mais le territoire de Lapeyrouse-Mornay n’est nullement détaché de son département comme peut l’être le canton de Valréas, véritablement enclavé, lui, dans le Sud du département de la Drôme, formant ce qu’on appelle communément  » l’enclave des papes »; je vous concède que sur un plan prtaique, cette articulation des communes entre Isère et Drôme est parfois problématique; en tant que fonctionnaire d’Etat, je devrais, lorsque je suis en tournée, demander un ordre de mission pour aller de Grenoble à Sablons(38) puisque je traverse un autre département (la Drôme) pour aller dans une extrémité de mon département de fonction; et je ne vous parle pas des cours d’eau du secteur qui viennent de la plaine de Bièvre (Isère), coulent un instant en Drôme avant de finir en Isère, en affluant au Rhône (le Dolon) ou pire : Isère –>Drôme –> Isère –> Drôme (l’Oron); nous sommes obligés de faire de la « police » des cours d’eau en travaillant en commun entre nos 2 départements.

    Cordialement, Jean-Pierre, de Grenoble

Laisser un commentaire

 

leprintempsdesconsciences |
Lechocdescultures |
Change Ton Monde |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | C'est LE REVE
| Détachement Terre Antilles ...
| ATELIER RELAIS DU TARN ET G...