• BONJOUR A TOUS ET

    bienvenue (2)

     CHEZ FRANCESCA 

  • UN FORUM discussion

    http://devantsoi.forumgratuit.org/

    ............ ICI ............
    http://devantsoi.forumgratuit.org/

  • téléchargement (4)

  • Ma PAGE FACEBOOK

    facebook image-inde

    https://www.
    facebook.com/francoise.salaun.750

  • DECOUVERTES !

    petit 7

  • BELLE VISITE A VOUS

    aniv1

    PETITS COINS DE PATRIMOINE QUI SERONT MIS EN LUMIERE AU DETOUR DE NOTRE REGION DE FRANCE...

  • Cathédrale St-Etienne-Auxerre

    St-Etienne Cathédral, Auxerre

    « La restauration est une opération qui doit garder un caractère exceptionnel. Elle a pour but de conserver et de révéler les valeurs esthétiques et historiques du monument et se fonde sur le respect de la substance ancienne et de documents authentiques. Elle s’arrête là où commence l’hypothèse, sur le plan des reconstitutions conjecturales, tout travail de complément reconnu indispensable pour raisons esthétiques ou techniques relève de la composition architecturale et portera la marque de notre temps. » citation Charte de Venise, art. 9, ICOMOS, 196.

  • M

    JE SUIS ORIGINAIRE MOI-MEME DE LA BOURGOGNE....

  • FRANCE EN IMAGES

    G

    « Un monument restauré traduit les connaissances, les ambitions, les goûts, non seulement du maître d’oeuvre mais aussi du maître d’ouvrage : c’est le vrai révélateur de l’appréhension des édifices par une génération donnée, qui leur permet de reconnaître pour sien un édifice centenaire. » citation de Françoise Bercé.

  • amis

  • Méta

  • amis

  • Architecture Française

    5

  • Artisanat Français

    1

  • A

  • amour-coeur-00040

  • montagne

    Tout devient patrimoine : l'architecture, les villes, le paysage, les bâtiments industriels, les équilibres écologiques, le code génétique.

  • 180px-Hlézard1

  • Patrimoine Français

    3

    Citation sur la France.
    !!!!
    La France, je l'aime corps et biens, en amoureux transi, en amant comblé. Je la parcours, je l'étreins, elle m'émerveille. C'est physique. Pour l'heure, c'est le plus beau pays du Monde, le plus gracieux, le plus spirituel, le plus agréable à vivre. En dépit de ses défauts, le peuple français a des réserves inépuisables de vigueur, d'astuce et de générosité. j'écris cela en toute connaissance de la déprime qui périodiquement enténèbre nos compatriotes. Ils ont une pente à l'autodénigrement, une autre au nihilisme. Je suis français au naturel et j'en tire autant de fierté que de volupté. J'ai pour ce vieux pays l'amour du preux pour sa gente dame, du soudard pour la servante d'auberge, de l'érudit pour ses grimoires, du paysan pour son enclos, du bourgeois pour ses rentes, du croyant des hautes époques pour les reliques de son saint patron... J'ai la France facile, comme d'autres ont le vin gai ; je l'ai au coeur et sous la semelle de mes godasses. Je suis français, ça n'a pas dépendu de moi et ça n'a jamais été un souci. Ni une obsession. Toujours un bonheur...

    Dictionnaire amoureux de la France - Denis Tillinac.

  • a bientot

  • Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 27 février 2015

LES CALENDRIERS DE LA MORT

Posté par francesca7 le 27 février 2015

 

260px-Mort-IMG_4154Par-delà son évidence physique, la mort a une histoire profondément révélatrice des mutations idéologiques et culturelles de la société française.

Dès le XIVe siècle, elle acquiert une importance qui procède à la fois des grandes calamités et de sa dramatisation par le discours ecclésiastique. Cette importance - manifeste dans les œuvres artistiques et dans les rituels - culmine à l’âge baroque. Il faut attendre le XVIIIe siècle pour que s’amorce un tournant aux allures de révolution : le processus de laïcisation s’accompagne de l’idéal d’une mort paisible, un apaisement que renforce l’extrême discrétion de la mort depuis le milieu du XXe siècle. Notre fin de millénaire semble marquer le terme d’une évolution qui s’est étendue sur sept siècles, et a déplacé les préoccupations humaines de l’Au-delà vers la mort elle-même, puis vers les questions éthiques, médicales et sociales relatives à la période qui la précède.

Un phénomène historiographique

La mort n’entre véritablement dans le champ des études historiques qu’au cours des années 1970, grâce à la grande vague de l’histoire des mentalités, mais aussi du fait de la prise de conscience des changements profonds qui affectent notre société : la mort devient de plus en plus « cachée », comme l’attestent la disparition des funérailles solennelles - notamment des convois funèbres en ville - et la raréfaction des décès à domicile, au profit de ceux à l’hôpital ou à la maison de retraite. Un tel bouleversement des habitudes sociales et culturelles, touchant un domaine qui concerne évidemment chacun, n’a pu laisser insensibles des historiens qui s’étaient contentés jusqu’alors de quelques études très ponctuelles.

Un large public lit en 1977 l’ouvrage de Philippe Ariès, l’Homme devant la mort, qui marque une étape essentielle dans la « découverte » de la mort. Mais Ariès, qui étudie l’évolution des attitudes secrètes des hommes devant la mort, choisit d’ignorer les réalités matérielles - démographiques en particulier -, et n’établit pas de lien entre ces réalités et les aspects culturels. La plupart des historiens choisissent la voie, plus difficile - mais beaucoup plus féconde -, d’une histoire « totale » de la mort. La thèse de François Lebrun (les Hommes et la mort en Anjou aux XVIIE etXVIIIE siècles, 1971) a un écho considérable, point de départ d’une véritable mode historiographique, qui mène à la grande synthèse de Michel Vovelle, la Mort et l’Occident de 1300 à nos jours (1983). Dans les années 1970 et 1980, on redécouvre de grands textes du XIXe siècle, telle la Légende de la mort chez les Bretons armoricains, éditée cinq fois de 1893 à 1928 puis oubliée, une redécouverte qui montre l’intérêt pour les aspects ethnologiques et littéraires du sujet. Il est peu de domaines historiques où la progression des connaissances et de la réflexion ait été aussi fulgurante, au point de presque tarir les recherches depuis le milieu des années 1980.

Nous disposons donc aujourd’hui d’une histoire de la mort dans ses aspects multiformes, ainsi que d’une réflexion sur les liens, dialectiques, entre réalités matérielles et culturelles. Une grande attention est également portée aux évolutions de longue durée, et aux indicateurs de changement des attitudes devant la mort - testaments et cimetières, épitaphes et faire-part, art et littérature, rites et législation, jusqu’aux silences, souvent significatifs. Cette attention est celle des historiens, mais également des ethnologues, des anthropologues et de nombreux autres spécialistes.

Le calendrier de la mort

L’importance du regard historique sur la mort apparaît d’emblée dans la réalité quotidienne. L’impuissance de la médecine et de la chirurgie, jusqu’au XIXe siècle, entraîne, pour l’accident le plus banal, des conséquences souvent bien plus dramatiques que dans notre univers médicalisé. Les insuffisances techniques multiplient les risques : contrairement à ce que l’on imagine souvent, les accidents de la circulation, par exemple, causent beaucoup plus de décès à l’époque moderne (XVIe-XVIIIe siècle) que de nos jours.

images (2)La fragilité de l’homme est illustrée par le calendrier de la mort. La répartition des décès au cours de l’année est aujourd’hui sensiblement uniforme, parce que nous savons relativement bien nous prémunir contre les conséquences des aléas climatiques et les maladies saisonnières, mais cet acquis date seulement du XIXe siècle. Auparavant, la mort connaît des pointes très marquées en hiver - où elle frappe plus particulièrement les vieillards -, à la fin de l’été et au début de l’automne, au moment où la dégradation de la qualité de l’eau entraîne maladies digestives et, parfois, de terribles épidémies de dysenterie, sans parler des ravages du paludisme dans les régions humides.

Cet établissement d’un lien entre la mort et le contexte dans lequel elle survient, élémentaire à partir du moment où, dans les années 1960, l’exploitation des registres paroissiaux se banalise chez les historiens, ne pouvait que favoriser une réflexion beaucoup plus ample sur l’évolution des attitudes devant la mort.

Un seul souci : l’Au-delà

De manière à peu près certaine, on situe autour de 1300 le premier tournant important dans l’histoire des attitudes devant la mort. Cette dernière est alors perçue comme un passage certes difficile, mais surtout comme une simple étape vers l’essentiel : l’Au-delà. On ignore presque tout de la manière de vivre ce moment jusqu’au XIIIe siècle, mais on peut probablement faire remonter à cette époque les rites d’assistance, attestés un peu plus tard : le rassemblement des proches parents et des voisins lors d’une veillée d’accompagnement du mourant, les précautions prises pour faciliter la migration de son âme, témoignent d’un souci d’aide et de solidarité. Ainsi, vider les récipients de tout liquide pour éviter que l’âme ne s’y noie est une pratique difficilement datable, mais on en retrouve l’esprit pendant plusieurs siècles, jusqu’à la dissimulation des miroirs au XIXe siècle, pour que l’âme ne se perde pas dedans.

Publié dans HUMEUR DES ANCETRES | Pas de Commentaire »

EN PLEIN CŒUR DE LA FORET Provençale

Posté par francesca7 le 27 février 2015

 

Baronnies2Situé à 800m d’altitude en plein cœur de la forêt domaniale des Baronnies Provençales dans les Hautes Pyrénées. Divinessence est un centre holistique proposant des séjours placés sous le signe de la détente et du ressourcement, nous avons pu interviewer les fondateurs.

Qu’est-ce que Divinessence ? Une ferme écologique contemporaine? Un centre holistique pour la détente et le ressourcement? Un lieu de stages de développement personnel? 

Concrètement, Divinessence c’est tout cela :-) , c’est donc un espace de possibilités.
Ce lieu est avant tout née d’un chemin de vie… c’est un concept imaginé et créé par Angélique & Paolo, afin de dessiner et vivre la vie que l’on rêve, en pleine nature, dans un espace où l’on se plait à grandir et partager nos passions.

Divinessence c’est la mise en vie de nos aspirations profondes : la concrétisation d’un lieu unique d’échange et de partage, un espace privilégié de ressourcement et de créativité. L’architecture est pensée par nous afin d’expérimenter cette proximité avec les éléments et communiquer notre amour pour la Vie, la Terre et l’Humanité autour de nous et en nous.

Un lieu de RESPECT de l’humain, des espaces à vivre et de l’environnement :
Notre ferme écologique contemporaine est en construction bio-climatique et allie tout le confort et la modernité. Elle émane d’un concept respectueux et écologique, crée avec des matériaux naturels comme le bois, la pierre et les enduits nobles.

Afin de préserver et participer au développement de l’écosystème, notre assainissement est installé en phyto-épuration ; c’est à dire que le traitement de nos eaux « usées » utilise les propriétés biologiques de plantes macrophytes ou microphytes et de la microfaune qui les accompagne.

Dans cet esprit de respect, nous sommes vigilants quant aux produits d’entretien que nous employons au sein de notre centre et encourageons l’emploi de cosmétiques et de produits d’entretien naturels.
Nous avons réalisé par nous-même un bassin de nage de 14X7m, qui est alimenté en continue à l’eau de source et filtré par les plantes. Il y règne une atmosphère particulièrement ludique et rafraîchissante.

Nous préparons la création de notre maraichage biologique intégrant les bases de la permaculture et de la biodynamie, le tout en forme de mandala. Le but de cet espace sera de nourrir le centre et de participer à l’expérimentation, la diffusion et l’éducation de techniques de culture en toute simplicité et en respect total du vivant et de l’environnement. Les avantages multiples étant notamment de contribuer à l’éco-système d’une manière consciente et responsable, de ne plus utiliser d’outils lourds et de ne plus jamais retourner la terre (et donc ne plus la maltraiter), de faire une économie de +90% en eau…

images

Un lieu de DETENTE absolue :
En toute simplicité et dans la plus grande humilité, Divinessence propose un espace de ressourcement ou l’on peut profiter de la nature, faire des ballades dans la montagne, découvrir les environs, ne rien faire ou se reposer dans un cadre naturel, seul, accompagné ou en famille. 
A 800m d’altitude, en plein cœur de la forêt domaniale des Baronnies Provençales, face à la rivière et bien loin des interférences urbaines, la nature sauvage y est ici synonyme de bien-être, de sérénité et d’apaisement. C’est un lieu tout simplement ressourçant: le cadre idéal pour renouer avec la nature et revenir aux sources!
Simplicité, Elégance et Naturel: se sont nos 3 espaces à vivre avec terrasse et accès direct sur notre bassin de nage. Chaque éco-logis est très confortable et comprend un grand espace de vie particulièrement lumineux et meublé, orienté plein sud, intégrant une cuisine fonctionnelle, une mezzanine pour le couchage et une salle de douche. Nous proposons un couchage fabriqué à base de ressources naturelles : les tatamis sont constitués de paille de riz et la conception des futons (« matelas » en japonais) est élaborée à base de coton, latex et fibres de coco. Ces composants proposent un couchage naturel, original et surtout très agréable.

Un lieu de stages de développement personnel :
Nous disposons d’une salle d’expériences de 80m2 en arrondie, avec de grandes baies vitrées donnant sur la nature et la rivière en contrebas. Cet espace équipé de tout le nécessaire pour notamment le yoga et la méditation, est idéal pour accueillir stages / ateliers et conférences.
Axé sur la santé et le bien-être de la personne et de notre environnement, Divinessence se définit ici comme un espace d’éveil, pour (se) découvrir ou redécouvrir autour des 4 piliers qui constituent la trame de ce lieu : la nutrition, le mouvement, le développement personnel et le soin.

La Nutrition – Comment je me nourris ?
Nous proposons des cours de cuisine végétarienne-santé pour tous ceux qui souhaitent passer d’un régime alimentaire traditionnel souvent pauvre en éléments nutritifs et parfois toxique, à une cuisine revitalisante et régénèrente. La façon dont chacun se nourrit devrait permettre de promouvoir la nourriture comme l’un des piliers essentiels de notre bien-être. Alors si vous souhaitez apprendre à cuisiner des plats sains, authentiques et savoureux et par la même occasion, impressionner vos amis, vous êtes au bon endroit !
 
Toutes nos recettes sont simples à réaliser, sans produits laitiers et sans gluten lorsque cela est nécessaire. Nous utilisons des ingrédients biologiques, locaux et de saison. Aussi, nous nous efforçons de respecter le principe de bonnes associations alimentaires pour chaque plat afin d’assurer légèreté et digestion optimale. Nous privilégions également les méthodes de cuisson douces et respectueuses. Notre approche est tout à la fois vivifiante, savoureuse et équilibrée avec un plaisir garantie pour les cinq sens!
Tous les principes proposés peuvent être facilement intégrés ici et là à tous les plats quotidiens : une invitation à venir profiter de nos séjours avec des avantages durables.

images (1)Le Mouvement – C’est la Vie !
Afin d’équilibrer ou de retrouver ce bien-être physique, Divinessence propose le cadre idéal pour diverses activités corporelles en plein cœur de la nature.
Notre espace se prête particulièrement bien à la pratique du yoga, et Angélique étant elle-même fervente adepte du Hatha yoga, nous sollicitons fortement ces stages au sein de Divinessence.
Nous sommes également idéalement situés, avec un accès direct à de superbes randonnées (à pied, en cheval, à vélo…) et la région offre un éventail d’activités à découvrir et à expérimenter, dont la Via Ferrata, le canyoning, l’escalade à Buis les Baronnie etc.

Le Développement Personnel 
Divinessence, de part son cadre naturel et son emplacement, est un lieu favorisant la communication, réduisant le stress, apaisant les tensions et stimulant l’ouverture et la créativité, le tout étant particulièrement propice au déroulement de stages en développement personnel.
De surcroit, Angélique, formée au coaching systémique propose des séances de coaching individuel sur place ou à distance. 
Prendre conscience du potentiel de développement que l’on porte en soi… Puis le mettre en œuvre! C’est la démarche avec laquelle elle vous accompagne. 
Quelques exemples de résultats : Oser un nouveau chemin professionnel ; Vivre de votre passion ; Trouver votre place dans l’entreprise ; Optimiser vos méthodes de management ; Développer votre capacité de mise en actions ; Comprendre, accepter et utiliser vos émotions.

Le Soin 
Pour nous, le soin, c’est l’attitude que l’on porte sur notre environnement et les actes que l’on pose (ou pas) sur la nature. Notre approche est de mettre en place des pratiques simples et de bon sens au sein de Divinessence car nous sommes convaincus que chacun d’entres-nous, à son niveau et dans son environnement immédiat, peut participer à la protection de l’environnement. A notre échelle, nous mettons par exemple en place un potager mandala de 150m2 appliquant les techniques de la permaculture et de la biodynamie, nous avons installé des abris sanctuaires pour les abeilles afin de participer à leur régénération et préservation. Ces thématiques environnementales, nous les abordons de façon pratique au cœur de notre espace naturel afin que chacun reparte avec des idées simples, concrètes et efficaces à appliquer chez soi.

Les 21 et 22 février, Philippe Rousseaux propose un stage week-end « Ouvrir la Voie à son Féminin », de quoi s’agit-il ?

Notre collaboration avec Philippe Rousseaux a commencé en été 2014 et se poursuivra tout au long de l’année 2015, avec un stage tous les 2 mois, le premier ayant lieu en février.
L’accompagnement proposé par Philippe est celui d’une Aide précieuse aux passages-clés (noeuds) du chemin de chaque individu. L’énergie présente lors de ces stages permet d’aller très loin dans les cellules pour y transmuter, grâce à l’Energie de Vie, ces croyances ténues qui nous font douter de nous-mêmes et souffrir de l’émotionnel (mental de la personnalité). Ceci crée alors une alchimie libératrice donnant accès à la marche suivante de l’ »escalier d’expansion » de chacun. 
L’Ouverture du coeur, la méditation, l’ancrage, le rééquilibrage, l’Axe Ciel-Terre, la Joie sont sollicités à tout moment dans ces stages. 
Philippe voit et ressent très clairement les messages de l’Etre ou des Etres qui se trouvent en face de lui et il place chacun devant les blocages à dépasser pour aller dans le Vivant. C’est un travail profond, que nous avons nous-même expérimenté et que nous recommendons à toute personne sincérement engagée sur son chemin de vie !

Les 4-5-6 avril, il y a un atelier « Volupté » entre Yoga & Calligraphie avec Laurence et Isabelle, cela me semble original comme approche, l’avez-vous pratiqué ?

Nous avons rencontré Laurence en Belgique. C’est une personne qui a évolué dans l’encre et le papier depuis son plus jeune âge. Elle est rayonnante et autodidacte et propose un travail et une expérience en calligraphie d’une grande richesse et d’une qualité exceptionnelle.
Isabelle, professeur certifiée de philosophie, poëte et auteur de livres d’artistes, propose un enseignement innovateur du Kundalini yoga et c’est tout naturellement que ces 2 personalités joyeuses et indépendantes se réunissent pour la première fois en France afin de mêler leur univers et proposer une experience hors du commun au sein de Divinessence!

Comment vous est venu à vous deux (toi et Paolo) l’idée de créer Divinessence ? Quel a été votre parcours avant ? 

Après deux carrières professionnelles respectives en stratégie de marque et en événementiel à l’international dans le secteur du luxe et une vie trépidante aux quatre coins du monde, nous avons été confrontés à une épreuve personnelle qui nous a ouvert les yeux et permis de nous remettre en question.

Toujours habités par un grand besoin de liberté, nous avons opéré une transformation radicale de notre vie et entamé un chemin personnel. Nous avons alors décidé de revenir aux choses simples, à l’essentiel et avons œuvré afin de créer « notre style de vie idéal », en pleine nature.

Nous avons entrepris la co-création de Divinessence, notre aspiration étant la concrétisation d’un lieu unique, espace privilégié de ressourcement et de créativité pour le partager avec d’autres. C’est un projet de vie que nous vivons avec Amour et Passion !

Aussi, c’est au travers de diverses cultures qu’est née la passion de Paolo pour la cuisine. Il s’est formé dans ce milieu avec le soucis de développer des plats nourrissants, mais surtout riches en éléments indispensables au maintien d’une santé de fer!
Soucieux de partager son savoir culinaire, Paolo a crée « Equilibrium Cuisine » axé sur une cuisine végétarienne équilibrée tout en combinant les bonnes associations alimentaires. Sa cuisine est fortement inspirée de la tradition ayurvédique, agrémentée d’épices et de saveurs qui font de chaque plat un festival de couleurs nourrissant tous les sens.
Il s’oriente aujourd’hui plus spécifiquement vers l’alimentation durable, c’est à dire respectueuse de la planète. C’est dans cet esprit que nous développons notre maraîchage au sein de Divinessence.
Paolo est un passionné et a l’art d’emmener chacun au travers d’une expérience sensorielle et culinaire du potager à l’assiette !

Adresse : 
DIVINESSENCE
26170 La Roche sur le Buis – 04 82 32 50 17
www.divinessence.fr

www.facebook.com/divinessence.fr

 

Publié dans Autre région, VILLAGES de FRANCE | Pas de Commentaire »

 

leprintempsdesconsciences |
Lechocdescultures |
Change Ton Monde |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | C'est LE REVE
| Détachement Terre Antilles ...
| ATELIER RELAIS DU TARN ET G...