• BONJOUR A TOUS ET

    bienvenue (2)

     CHEZ FRANCESCA 

  • UN FORUM discussion

    http://devantsoi.forumgratuit.org/

    ............ ICI ............
    http://devantsoi.forumgratuit.org/

  • téléchargement (4)

  • Ma PAGE FACEBOOK

    facebook image-inde

    https://www.
    facebook.com/francoise.salaun.750

  • DECOUVERTES !

    petit 7

  • BELLE VISITE A VOUS

    aniv1

    PETITS COINS DE PATRIMOINE QUI SERONT MIS EN LUMIERE AU DETOUR DE NOTRE REGION DE FRANCE...

  • Cathédrale St-Etienne-Auxerre

    St-Etienne Cathédral, Auxerre

    « La restauration est une opération qui doit garder un caractère exceptionnel. Elle a pour but de conserver et de révéler les valeurs esthétiques et historiques du monument et se fonde sur le respect de la substance ancienne et de documents authentiques. Elle s’arrête là où commence l’hypothèse, sur le plan des reconstitutions conjecturales, tout travail de complément reconnu indispensable pour raisons esthétiques ou techniques relève de la composition architecturale et portera la marque de notre temps. » citation Charte de Venise, art. 9, ICOMOS, 196.

  • M

    JE SUIS ORIGINAIRE MOI-MEME DE LA BOURGOGNE....

  • FRANCE EN IMAGES

    G

    « Un monument restauré traduit les connaissances, les ambitions, les goûts, non seulement du maître d’oeuvre mais aussi du maître d’ouvrage : c’est le vrai révélateur de l’appréhension des édifices par une génération donnée, qui leur permet de reconnaître pour sien un édifice centenaire. » citation de Françoise Bercé.

  • amis

  • Méta

  • amis

  • Architecture Française

    5

  • Artisanat Français

    1

  • A

  • amour-coeur-00040

  • montagne

    Tout devient patrimoine : l'architecture, les villes, le paysage, les bâtiments industriels, les équilibres écologiques, le code génétique.

  • 180px-Hlézard1

  • Patrimoine Français

    3

    Citation sur la France.
    !!!!
    La France, je l'aime corps et biens, en amoureux transi, en amant comblé. Je la parcours, je l'étreins, elle m'émerveille. C'est physique. Pour l'heure, c'est le plus beau pays du Monde, le plus gracieux, le plus spirituel, le plus agréable à vivre. En dépit de ses défauts, le peuple français a des réserves inépuisables de vigueur, d'astuce et de générosité. j'écris cela en toute connaissance de la déprime qui périodiquement enténèbre nos compatriotes. Ils ont une pente à l'autodénigrement, une autre au nihilisme. Je suis français au naturel et j'en tire autant de fierté que de volupté. J'ai pour ce vieux pays l'amour du preux pour sa gente dame, du soudard pour la servante d'auberge, de l'érudit pour ses grimoires, du paysan pour son enclos, du bourgeois pour ses rentes, du croyant des hautes époques pour les reliques de son saint patron... J'ai la France facile, comme d'autres ont le vin gai ; je l'ai au coeur et sous la semelle de mes godasses. Je suis français, ça n'a pas dépendu de moi et ça n'a jamais été un souci. Ni une obsession. Toujours un bonheur...

    Dictionnaire amoureux de la France - Denis Tillinac.

  • a bientot

  • Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 10 août 2014

Les petits métiers

Posté par francesca7 le 10 août 2014

 

téléchargement (3)Il me revient en mémoire quelques petits métiers disparus. En voici quelques uns : le Caïfa, le rétameur, la marchande de harengs, le châtreux, le marchand de peaux de lapin.

Joseph venait de Saint-Sauveur avec son triporteur à pédales. Il vendait du café, marque Caïfa naturellement, des pâtes, des conserves… le tout en petite quantité. Quel métier de galère de parcourir quinze à vingt kilomètres avec un tel chargement sur les routes accidentées et non goudronnées des environs du chef‑lieu!

Il est vrai qu’il avait Rampan, un gros chien roux au poil ras qui lui tenait compagnie et l’aidait à monter les côtes avec son collier d’attelage!

Le rétameur, lui, passait deux fois par an. Petit retour en arrière: l’alu et l’inox étaient inconnus, seules étaient utilisées les casseroles en fer étamé, parfois un chaudron en cuivre. Les fourchettes étaient en fer et les cuillères en étain, inutile de dire qu’elles se tordaient facilement, il fallait donc les remplacer. Le rétameur installé sur la place de l’église récupérait les morceaux gardés précieusement et les faisait fondre. Liquéfié, l’étain était versé dans des moules et chacun récupérait des cuillères neuves. C’est également dans cet étain liquide qu’il trempait les casseroles qui ressortaient brillantes.

Fine était marchande de harengs. Chaque semaine elle recevait plusieurs caisses de harengs en gare de Saint-Sauveur et chaque jeudi, d’octobre à avril on la voyait arriver bien emmitouflée dans un grand capuchon noir, avec aux pieds de gros brodequins et sur la tête un bonnet noir qui lui cachait les oreilles. Elle poussait une sorte d’étal monté sur deux roues de bicyclette que son bricolier de mari lui avait fabriqué. Ainsi de hameau en hameau, de maison en maison elle offrait ses harengs frais et quelques saurs.

Le châtreux : en Poyaude souvent il fallait deux chevaux pour labourer et faire les charrois. Quand je dis deux chevaux c’était souvent une jument et un cheval hongre. Les jeunes poulains étaient alors castrés, non pas par le vétérinaire qui demandait un prix fou, mais par le châtreux de Leugny qui vous faisait çà en deux coups de cuillère à pot pour quelques pièces mais souvent assorties d’un gros lapin ou d’un poulet.

Le marchand de peaux de lapin : chaque famille élevait pour sa consommation de nombreux lapins; ces bêtes étaient tuées et dépouillées à la ferme. Les peaux étaient tendues sur des fourchines ou bourrées de paille, puis mises à sécher sous le hangar attendant le passage du marchand.

Tous les deux ou trois mois, Ladent, le marchand de peaux de lapin passait avec son vélo à deux porte‑bagages et muni d’un petit grelot. L’homme, d’une cinquantaine d’années, avait une belle moustache à la gauloise et un bagout de première catégorie. Il portait été comme hiver un vaste paletot de chasse, une casquette enfoncée jusqu’aux oreilles et une sorte de sacoche attachée à sa ceinture où se trouvaient pêle-mêle pièces et billets.

images (4)Avec lui arrivait une forte odeur de suint, de sauvagine et de vieille graisse dont l’individu était imprégné et que Mirette la chienne avait détectée bien avant son arrivée dans la cour !

Une peau de lapin représentait une valeur de 10 à 15 sous selon l’épaisseur, la grandeur, la couleur. Les blanches étaient les plus chères. Après une longue discussion les peaux étaient ficelées sur un des porte‑bagages et payées. Alors notre bonhomme buvait un coup de cidre ou de marc, racontait les derniers potins du village et reprenait sa route en criant: Peaux de lapins! Peaux!

 Vocabulaire : Bricolier : bricoleur
En deux coups de cuillères à pots : très rapidement
Fourchines : petites fourches

 

Source :  Gilbert PIMOULLE  PARFUMS D’ ENFANCE  En Puisaye, autour de 1920 – édité en 1999

Publié dans ARTISANAT FRANCAIS | Pas de Commentaire »

L’histoire de la carte Postale

Posté par francesca7 le 10 août 2014

téléchargement (2)


La tradition d’envoyer une carte postale depuis son lieu de vacances permet de garder le contact avec son entourage malgré l’éloignement géographique. C’est aussi une occasion où l’on communique de façon positive avec ses proches : quelques phrases suffisent pour mettre en avant la beauté des paysages, la qualité du repos et les bienfaits d’une belle météo !

Les origines de la carte postale

Lorsque la carte postale est arrivée en Europe à la fin du XIXème siècle, elle n’avait pas encore ce rôle actuel de messager des bonnes nouvelles pour les vacanciers. Elle était destinée tout simplement à envoyer un message rapidement et de façon économique, son prix étant moins élevé que celui d’une lettre classique. Aussi étonnant que cela puisse nous paraître, la carte postale au début du XXème siècle remplissait le même rôle que le téléphone d’aujourd’hui. Elle pouvait servir à rassurer après un voyage, à donner un rendez-vous, etc… Elle fut beaucoup utilisé durant la première guerre mondiale, comme moyen de communication entre les soldats et leurs proches

Lorsque les cartes illustrées firent leur apparition, elles permirent de populariser des images de toute sorte : paysages et édifices extraordinaires, mais aussi scènes de vie banales, rues de villes avec leurs commerçants et artisans, ou encore moments d’actualité comme une inondation exceptionnelle ou un accident ferroviaire… A l’heure actuelle, les cartes postales anciennes constituent de précieux témoignages des modes de vie d’autrefois. Elles nous permettent de découvrir le visage de nos villes et villages il y a 100 ou 50 ans de cela.

La carte postale envoyées durant les vacances

Lorsque le téléphone se répandit massivement, la carte postale connut un déclin en tant que moyen de communication rapide. En revanche son utilisation au moment des vacances resta dans les mœurs, et c’est pourquoi à l’heure actuelle la carte postale reste pour tous associée aux vacances. On n’envoie plus de cartes montrant des scènes de la vie quotidienne, sauf lorsqu’il s’agit de la vie quotidienne de populations lointaines ! Le plus souvent, ce sont les paysages et les monuments des régions où l’on séjourne que l’on choisit pour illustrer un message très court. La carte postale est ainsi devenue ambassadrice des régions touristiques, car elle popularise certaines destinations et donne des idées au destinataire pour ses prochaines vacances…

Un geste désuet ou toujours d’actualité ?

Encore aujourd’hui, il existe de nombreuses raisons d’envoyer des cartes postales papier. Tout d’abord, le fait de recevoir une carte postale reste apprécié de bien des gens, pour qui c’est une marque d’affection, un geste amical. Moins intrusive qu’un coup de téléphone, plus durable qu’un SMS, la carte postale a encore ses adeptes.

La carte postale d’aujourd’hui

 images (3)

Pour ceux qui pensent que la carte imprimée reste un geste plus agréable et plus marquant, Dromadaire propose des cartes postales bonnes vacances que l’on peut préparer à l’avance en déterminant la date à laquelle elle sera expédiée. Elles sont également disponibles via une application mobile que vous pourrez emporter partout avec vous ! Tout pour vous faciliter la vie et vous permettre de passer de tranquilles et reposantes vacances.

A qui envoyer des cartes postales ?

Ceux qui nous envoient des cartes postales sont probablement aussi ceux qui aiment en recevoir… Alors si vous devez prendre le temps d’écrire quelques cartes postales durant vos vacances, privilégiez dans votre carnet d’adresse ceux qui vous en envoient régulièrement. Aux personnes que vous fréquentez au quotidien et qui utilisent sans a priori tous les outils de communication modernes, vous vous dispenserez peut-être d’envoyer une carte postale papier. C’est finalement peut-être à ceux pour qui vous manquez souvent de temps dans le quotidien que vous aurez le plus de plaisir à envoyer une jolie carte postale. Tout comme la carte de vœux, la carte postale a pour vocation de resserrer des liens que le quotidien ou l’éloignement distendent.

Publié dans HUMEUR DES ANCETRES | Pas de Commentaire »

La Saint Amour, fête de l’amour

Posté par francesca7 le 10 août 2014

 

C’est en l’honneur d’un saint martyr de Franche-Comté, ayant vécu au 8ème siècle, que la Saint l’Amour a été instaurée au 9 août. Profitons de la date de sa fête pour célébrer l’amour !

Amour passionné, amour tendre, amour filial, amour paternel ou maternel : toutes les formes d’amours sont à la fête le 9 août. C’est la date idéale pour une demande en mariage, mais c’est aussi un jour tout indiqué pour manifester de l’amour aux membres de sa famille en leur envoyant une carte d’amour.

téléchargement (1)

Destination : l’Amour

Virée en amoureux le 9 août

Difficile d’évoquer la Saint Amour sans mentionner l’existence de la commune qui porte son nom, dans le Jura. La ville de Saint-Amour conserve, dit-on, les reliques de deux saints, Saint Amour et Saint Viateur. Mais il se pourrait que ces deux saints soient légendaires. Leur culte aurait été introduit dans cette commune pour remplacer celui des dieux romains antiques Cupidon et Mercure… Quoiqu’il en soit, la commune de Saint-Amour est une destination très prisée des amoureux le jour de la Saint Amour. Une autre commune peut constituer une destination de choix le 9 août, c’est Saint-Amour Bellevue, en Bourgogne, célèbre pour son cru de Beaujolais. Le maire de cette commune célèbre des confirmations de mariage pour les couples qui souhaitent ré-affirmer leur amour.

Le saviez-vous ?

Le mot « amour » figure parmi les trois mots de la langue française qui ont la particularité d’être masculin au singulier et féminin au pluriel. C’est ainsi qu’on dit « filer le parfait amour » mais que la chanson nous parle de nos « amours mortes ». C’est aussi la raison pour laquelle vous répondez « qu’elles durent toujours » à celui ou à celle qui vous dit : « à tes amours ». Les deux autres mots de la langue française à avoir cette particularité sont « orgue » et « délice ». On dira donc « nos amours et nos délices infinies, belles et éternelles ». C’est également ce qui a permis au célèbre auteur de chansons, Albert Willemetz, de jouer sur les mots en disant : « Il est singulier que le mot Amour ne soit du féminin qu’au pluriel. »

A propos d’amour

Certaines personnes parlent d’amour mieux que d’autres. C’est sans doute le cas de la personne qui vous susurre des mots d’amour à l’oreille. Cependant les grands auteurs aussi savent nous parler d’amour avec talent. Voici donc quelques citations pour célébrer la Saint Amour :

« La vie est un sommeil, l’amour en est le rêve, 
Et vous aurez vécu, si vous avez aimé. » 
Alfred de Musset 

« Il faut se ressembler un peu pour se comprendre, mais il faut être un peu différent pour s’aimer. »
Paul Géraldy

« On ne voit bien qu’avec le coeur. L’essentiel est invisible pour les yeux. »
Antoine de Saint-Exupéry 

 » L’amour, c’est quand on n’obtient pas tout de suite ce qu’on désire. »
Alfred Capus

« Le plus grand bonheur que puisse donner l’amour, c’est le premier serrement de main d’une femme qu’on aime. »
Stendhal

« Être aimé, c’est accepter d’être pris pour ce qu’on n’est pas »
Michel Polac 

« L’amour n’est pas seulement un sentiment, il est un art aussi. « 
Honoré de Balzac

« L’amour n’a point d’âge; il est toujours naissant. Les poètes l’ont dit. » 
Blaise Pascal

« Aimer, ce n’est pas se regarder l’un l’autre, c’est regarder ensemble dans la même direction. »
Antoine de Saint-Exupéry 

« Aimer, ce n’est pas seulement aimer bien, c’est surtout comprendre ».
Françoise Sagan 

« Amour, amour, quand tu nous tiens, on peut bien dire : Adieu prudence. »
Jean de La Fontaine

« L’amour ne voit pas avec les yeux, mais avec l’âme. »
William Shakespeare 

« L’absence est à l’amour ce qu’est au feu le vent : il éteint le petit, il allume le grand. »
Roger de Bussy-Rabutin 

« L’harmonie la plus douce est le son de la voix de celle que l’on aime. » 
Jean de la Bruyère

« Si on me presse de dire pourquoi je l’aimais, je sens que cela ne se peut s’exprimer qu’en répondant : Parce que c’était lui, parce que c’était moi. » 
Michel De Montaigne

« On n’est heureux que par l’amour. » 
Pierre Choderlos de Laclos

Publié dans HUMEUR DES ANCETRES | Pas de Commentaire »

 

leprintempsdesconsciences |
Lechocdescultures |
Change Ton Monde |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | C'est LE REVE
| Détachement Terre Antilles ...
| ATELIER RELAIS DU TARN ET G...