• BONJOUR A TOUS ET

    bienvenue (2)

     CHEZ FRANCESCA 

  • UN FORUM discussion

    http://devantsoi.forumgratuit.org/

    ............ ICI ............
    http://devantsoi.forumgratuit.org/

  • téléchargement (4)

  • Ma PAGE FACEBOOK

    facebook image-inde

    https://www.
    facebook.com/francoise.salaun.750

  • DECOUVERTES !

    petit 7

  • BELLE VISITE A VOUS

    aniv1

    PETITS COINS DE PATRIMOINE QUI SERONT MIS EN LUMIERE AU DETOUR DE NOTRE REGION DE FRANCE...

  • Cathédrale St-Etienne-Auxerre

    St-Etienne Cathédral, Auxerre

    « La restauration est une opération qui doit garder un caractère exceptionnel. Elle a pour but de conserver et de révéler les valeurs esthétiques et historiques du monument et se fonde sur le respect de la substance ancienne et de documents authentiques. Elle s’arrête là où commence l’hypothèse, sur le plan des reconstitutions conjecturales, tout travail de complément reconnu indispensable pour raisons esthétiques ou techniques relève de la composition architecturale et portera la marque de notre temps. » citation Charte de Venise, art. 9, ICOMOS, 196.

  • M

    JE SUIS ORIGINAIRE MOI-MEME DE LA BOURGOGNE....

  • FRANCE EN IMAGES

    G

    « Un monument restauré traduit les connaissances, les ambitions, les goûts, non seulement du maître d’oeuvre mais aussi du maître d’ouvrage : c’est le vrai révélateur de l’appréhension des édifices par une génération donnée, qui leur permet de reconnaître pour sien un édifice centenaire. » citation de Françoise Bercé.

  • amis

  • Méta

  • amis

  • Architecture Française

    5

  • Artisanat Français

    1

  • A

  • amour-coeur-00040

  • montagne

    Tout devient patrimoine : l'architecture, les villes, le paysage, les bâtiments industriels, les équilibres écologiques, le code génétique.

  • 180px-Hlézard1

  • Patrimoine Français

    3

    Citation sur la France.
    !!!!
    La France, je l'aime corps et biens, en amoureux transi, en amant comblé. Je la parcours, je l'étreins, elle m'émerveille. C'est physique. Pour l'heure, c'est le plus beau pays du Monde, le plus gracieux, le plus spirituel, le plus agréable à vivre. En dépit de ses défauts, le peuple français a des réserves inépuisables de vigueur, d'astuce et de générosité. j'écris cela en toute connaissance de la déprime qui périodiquement enténèbre nos compatriotes. Ils ont une pente à l'autodénigrement, une autre au nihilisme. Je suis français au naturel et j'en tire autant de fierté que de volupté. J'ai pour ce vieux pays l'amour du preux pour sa gente dame, du soudard pour la servante d'auberge, de l'érudit pour ses grimoires, du paysan pour son enclos, du bourgeois pour ses rentes, du croyant des hautes époques pour les reliques de son saint patron... J'ai la France facile, comme d'autres ont le vin gai ; je l'ai au coeur et sous la semelle de mes godasses. Je suis français, ça n'a pas dépendu de moi et ça n'a jamais été un souci. Ni une obsession. Toujours un bonheur...

    Dictionnaire amoureux de la France - Denis Tillinac.

  • a bientot

Aux Muses : en poésie

Posté par francesca7 le 27 novembre 2013

 

A Dieu vous dy, Muses Aoniennes,
Vos musemens m’ont par trop arresté.
Vos beaux guerdons sont-ce pas pauvreté,
Langueur, soucy, ennuys, travaux et peines  

Et puis vantez vos eaux Pegasiennes ! 
Puis promettez une immortalité !
A Dieu, à Dieu : je n’ay que trop esté 
Repeu du vent de vos promesses vaines.

Las ! qu’ay je dit ? ô Muses, revenez,
Et avecq’moy, s’il vous plaist, vous tenez,
Car desormais vous seules je veux suivre :

Sçachant très-bien qu’au monde tout perit, 
Fors seulement les seuls biens de l’esprit,
Que l’homme mort après la mort faict vivre.

 

images (10)Jean de LA PERUSE   (1529-1554)

Jean Bastier de La Péruse (1529-1554) est un poète et auteur dramatique français.

Il naît au Pont-Sigoulant, paroisse de Roumazières, mais il prend le nom de la paroisse voisine, la Péruse. Il étudie à Paris, au collège de Boncourt, où il suit les cours de Marc-Antoine Muret et de George Buchanan, et il devient membre de la première Pléiade, avec Ronsard, Du Bellay, Baïf, Jodelle, Pontus de Tyard et Peletier du Mans. D’après Étienne Pasquier, il joue dans les représentations de la Cléopâtre captive et L’Eugène d’Étienne Jodelle (1553). Le spectacle se déroule dans l’hôtel de Reims, à Paris, en présence d’Henri II et de Diane de Poitiers.

Il compose une tragédie de Médée, inspirée de Sénèque et d’Euripide. Il est rapidement surnommé « l’Euripide français » par Charles de Sainte-Marthe. Jean Bastier quitte Paris peu après et s’installe à Poitiers.

Ses poésies ont pour thèmes privilégiés l’amour et l’immortalité littéraire.

Il meurt à 25 ans, sans doute de la peste.

Son ami Ronsard lui rend hommage en lui dédiant ce poème :

Tu dois bien à ce coup, chétive tragédie
Laisser tes graves jeux
Laisser ta scène vide contre toi hardie
Et de la même voix dont tu aigris les princes
Tombés en déconfort,
Tu dois bien annoncer aux étranges provinces
Que la Péruse est mort.

Laisser un commentaire

 

leprintempsdesconsciences |
Lechocdescultures |
Change Ton Monde |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | C'est LE REVE
| Détachement Terre Antilles ...
| ATELIER RELAIS DU TARN ET G...