• BONJOUR A TOUS ET

    bienvenue (2)

     CHEZ FRANCESCA 

  • UN FORUM discussion

    http://devantsoi.forumgratuit.org/

    ............ ICI ............
    http://devantsoi.forumgratuit.org/

  • téléchargement (4)

  • Ma PAGE FACEBOOK

    facebook image-inde

    https://www.
    facebook.com/francoise.salaun.750

  • DECOUVERTES !

    petit 7

  • BELLE VISITE A VOUS

    aniv1

    PETITS COINS DE PATRIMOINE QUI SERONT MIS EN LUMIERE AU DETOUR DE NOTRE REGION DE FRANCE...

  • Cathédrale St-Etienne-Auxerre

    St-Etienne Cathédral, Auxerre

    « La restauration est une opération qui doit garder un caractère exceptionnel. Elle a pour but de conserver et de révéler les valeurs esthétiques et historiques du monument et se fonde sur le respect de la substance ancienne et de documents authentiques. Elle s’arrête là où commence l’hypothèse, sur le plan des reconstitutions conjecturales, tout travail de complément reconnu indispensable pour raisons esthétiques ou techniques relève de la composition architecturale et portera la marque de notre temps. » citation Charte de Venise, art. 9, ICOMOS, 196.

  • M

    JE SUIS ORIGINAIRE MOI-MEME DE LA BOURGOGNE....

  • FRANCE EN IMAGES

    G

    « Un monument restauré traduit les connaissances, les ambitions, les goûts, non seulement du maître d’oeuvre mais aussi du maître d’ouvrage : c’est le vrai révélateur de l’appréhension des édifices par une génération donnée, qui leur permet de reconnaître pour sien un édifice centenaire. » citation de Françoise Bercé.

  • amis

  • Méta

  • amis

  • Architecture Française

    5

  • Artisanat Français

    1

  • A

  • amour-coeur-00040

  • montagne

    Tout devient patrimoine : l'architecture, les villes, le paysage, les bâtiments industriels, les équilibres écologiques, le code génétique.

  • 180px-Hlézard1

  • Patrimoine Français

    3

    Citation sur la France.
    !!!!
    La France, je l'aime corps et biens, en amoureux transi, en amant comblé. Je la parcours, je l'étreins, elle m'émerveille. C'est physique. Pour l'heure, c'est le plus beau pays du Monde, le plus gracieux, le plus spirituel, le plus agréable à vivre. En dépit de ses défauts, le peuple français a des réserves inépuisables de vigueur, d'astuce et de générosité. j'écris cela en toute connaissance de la déprime qui périodiquement enténèbre nos compatriotes. Ils ont une pente à l'autodénigrement, une autre au nihilisme. Je suis français au naturel et j'en tire autant de fierté que de volupté. J'ai pour ce vieux pays l'amour du preux pour sa gente dame, du soudard pour la servante d'auberge, de l'érudit pour ses grimoires, du paysan pour son enclos, du bourgeois pour ses rentes, du croyant des hautes époques pour les reliques de son saint patron... J'ai la France facile, comme d'autres ont le vin gai ; je l'ai au coeur et sous la semelle de mes godasses. Je suis français, ça n'a pas dépendu de moi et ça n'a jamais été un souci. Ni une obsession. Toujours un bonheur...

    Dictionnaire amoureux de la France - Denis Tillinac.

  • a bientot

Sur la Pointe oui, mais du Raz

Posté par francesca7 le 9 novembre 2013


Sur la Pointe oui, mais du Raz dans Bretagne bretagne_finistere_pointeduraz15119Située à l’extrémité ouest du Cap Sizin, la pointe du Raz fait partie des sites emblématiques de la Bretagne. Depuis qu’il est classé « Grand Site national », le site bénéfice d’un plan de protection environnementale. 

Située à l’extrémité du Cap Sizun, la pointe du Raz est sans conteste le lieu le plus visité par les touristes de passage en Bretagne. Mais si elle est aujourd’hui classée « Grand Site National », la beauté de ses paysages a plusieurs fois été menacée.

Dès les années 1930, les notables se rendaient à Audierne, d’où ils rejoignaient la pointe pour y admirer le magnifique panorama. Il n’y avait alors pas moins de cinq hôtels, qui furent incendiés par l’armée allemande après la Seconde Guerre mondiale. En effet, la pointe, lieu stratégique, s’était vue construire nombre de blockhaus et de galeries souterraines. Par la suite, en 1962, le gouvernement décida de construire un grand centre commercial. Il fut à son tour rasé afin de conserver au mieux l’aspect naturel et sauvage du lieu. 

Désormais, on accède au site par un parking obligatoire et payant situé à 800 mètres à vol d’oiseau de l’extrémité de la pointe. Quelques boutiques et restaurants ont été reconstruits. La « maison du site » a également vu le jour, son  rôle étant d’accueillir et d’informer les visiteurs. Enfin, on peut décider de se rendre à la pointe par le sentier pédestre, en comptant une vingtaine de minutes, ou par la navette gratuite partant de la Maison du Site

Une fois sur place, il ne reste qu’à profiter un maximum de la vue qui s’offre à nous : tout d’abord le phare de la Vieille, allumé en 1887 et automatisé en 1994. Situé à l’extrémité de la pointe, là où les courants sont les plus violents, le phare est considéré comme l’un des plus dangereux. Ensuite, plus à droite, l’îlot et le phare de Tévennec. A l’Ouest, on distingue parfaitement l’île de Sein lorsque le ciel est dégagé, et par temps très clair on peut également apercevoir le célèbre phare Ar Men. En direction du Nord se dresse la pointe du Van et, encastrée entre les deux pointes, la Baie des Trépassés. Une statue de Notre-Dame des Naufragés a d’ailleurs été érigée en hommage aux marins disparus en mer. 

Le raz de Sein est en effet dangereux, ce qui lui a valu son nom. Un « raz » est un courant violent et l’on dit de celui-ci que « nul ne l’a passé sans peur ou sans douleur ». Mais pour le visiteur classique, l’endroit est bien au contraire un lieu de pur plaisir. Face à la mer, scrutant l’horizon, le bleu marine de l’océan et l’écume des vagues, on ne peut que se sentir tout petit, impuissant face à cette masse d’eau qui depuis des siècles tente tant bien que mal de venir à bout de ces infernaux rochers qui la déchirent. Un spectacle qui se passe de tout commentaire….  

La pointe du Raz , nom local en breton Beg ar Raz) est un cap rocheux situé à l’ouest de la commune de Plogoff (Finistère). Sa forme de proue s’avançant dans la mer d’Iroise, avec une différence de niveau de 72 mètres, en fait un des lieux les plus emblématiques des côtes granitiques de la Bretagne.

La beauté du site est renforcée par celles des côtes proches qui s’incurvent au Nord le long d’une grande plage sableuse au fond de la baie des Trépassés qui est fermée par un promontoire massif appelé la pointe du Van au-delà de laquelle on aperçoit l’immense baie de Douarnenez dont l’entrée est bornée par le cap de la Chèvre encore plus haut et plus massif. Vers le sud s’étend la baie d’Audierne.

290px-La_vieille_%26_la_plate_%282%29 dans Finistère

Un espace commercial et un parking payant sont construits à une distance respectable. Ils sont reliés au site, en saison, par une navette de bus payante.

Un sentier européen de grande randonnée de 3 050 km, le sentier européen E5, relie la Pointe du Raz à Venise. Le GR 34, qui longe toutes les côtes bretonnes depuis le mont Saint-Michel (en Normandie) jusqu’à Lorient passe également par ce site.

Le site de la Pointe du Raz a été récompensé par le Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie pour la qualité de sagestion en juin 2004 et labellisé « Grand Site de France ».

Le terme raz désigne en breton un courant rapide. Cependant le terme breton est un emprunt au français ras, raz de même sens 4,5. Il est issu du norrois rás par l’intermédiaire du vieux normand ras (attesté dès 1120 avec le Ras de Catte, aujourd’hui Raz de Barfleur). Il a également donné le composé raz-de-marée et est de même origine que le mot anglais race « course », attesté dès le xiiie siècle, aussi au sens de « strong current of water » (fort courant d’eau), issu lui-aussi du norrois.

Avant le xixe siècle, la Marine royale mentionnait le passage ou la pointe du Raz de Fontenoy (puis Fontenay). Cela distinguait ce « raz » par la fontaine (ou plutôt la source) située dans une crique se trouvant à 1 km de la pointe, sur la face Sud du promontoire. Ce lieu est toujours dénommé Feunteun aod, la fontaine de la côte en breton, laquelle était appréciée des bateaux, même de très grande taille, pour s’y ravitailler en eau, car la mer y est très profonde à peu de distance de la côte.

Laisser un commentaire

 

leprintempsdesconsciences |
Lechocdescultures |
Change Ton Monde |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | C'est LE REVE
| Détachement Terre Antilles ...
| ATELIER RELAIS DU TARN ET G...