• BONJOUR A TOUS ET

    bienvenue (2)

     CHEZ FRANCESCA 

  • UN FORUM discussion

    http://devantsoi.forumgratuit.org/

    ............ ICI ............
    http://devantsoi.forumgratuit.org/

  • téléchargement (4)

  • Ma PAGE FACEBOOK

    facebook image-inde

    https://www.
    facebook.com/francoise.salaun.750

  • DECOUVERTES !

    petit 7

  • BELLE VISITE A VOUS

    aniv1

    PETITS COINS DE PATRIMOINE QUI SERONT MIS EN LUMIERE AU DETOUR DE NOTRE REGION DE FRANCE...

  • Cathédrale St-Etienne-Auxerre

    St-Etienne Cathédral, Auxerre

    « La restauration est une opération qui doit garder un caractère exceptionnel. Elle a pour but de conserver et de révéler les valeurs esthétiques et historiques du monument et se fonde sur le respect de la substance ancienne et de documents authentiques. Elle s’arrête là où commence l’hypothèse, sur le plan des reconstitutions conjecturales, tout travail de complément reconnu indispensable pour raisons esthétiques ou techniques relève de la composition architecturale et portera la marque de notre temps. » citation Charte de Venise, art. 9, ICOMOS, 196.

  • M

    JE SUIS ORIGINAIRE MOI-MEME DE LA BOURGOGNE....

  • FRANCE EN IMAGES

    G

    « Un monument restauré traduit les connaissances, les ambitions, les goûts, non seulement du maître d’oeuvre mais aussi du maître d’ouvrage : c’est le vrai révélateur de l’appréhension des édifices par une génération donnée, qui leur permet de reconnaître pour sien un édifice centenaire. » citation de Françoise Bercé.

  • amis

  • Méta

  • amis

  • Architecture Française

    5

  • Artisanat Français

    1

  • A

  • amour-coeur-00040

  • montagne

    Tout devient patrimoine : l'architecture, les villes, le paysage, les bâtiments industriels, les équilibres écologiques, le code génétique.

  • 180px-Hlézard1

  • Patrimoine Français

    3

    Citation sur la France.
    !!!!
    La France, je l'aime corps et biens, en amoureux transi, en amant comblé. Je la parcours, je l'étreins, elle m'émerveille. C'est physique. Pour l'heure, c'est le plus beau pays du Monde, le plus gracieux, le plus spirituel, le plus agréable à vivre. En dépit de ses défauts, le peuple français a des réserves inépuisables de vigueur, d'astuce et de générosité. j'écris cela en toute connaissance de la déprime qui périodiquement enténèbre nos compatriotes. Ils ont une pente à l'autodénigrement, une autre au nihilisme. Je suis français au naturel et j'en tire autant de fierté que de volupté. J'ai pour ce vieux pays l'amour du preux pour sa gente dame, du soudard pour la servante d'auberge, de l'érudit pour ses grimoires, du paysan pour son enclos, du bourgeois pour ses rentes, du croyant des hautes époques pour les reliques de son saint patron... J'ai la France facile, comme d'autres ont le vin gai ; je l'ai au coeur et sous la semelle de mes godasses. Je suis français, ça n'a pas dépendu de moi et ça n'a jamais été un souci. Ni une obsession. Toujours un bonheur...

    Dictionnaire amoureux de la France - Denis Tillinac.

  • a bientot

Le « château » du Corbusier

Posté par francesca7 le 27 octobre 2013


 

À l’origine, la façade du cabanon devait être recouverte de métal, mais le grand architecte a finalement préféré l’habiller d’un bardage en croûte de pin © DR

 Le

Tout l’été durant, Le Point.fr vous propose de découvrir l’histoire de maisons de vacances. Parfois loufoque. Souvent extraordinaire. Cette semaine, nous faisons étape sur la Côte d’Azur, chez Le Corbusier.

« J’ai un château sur la Côte d’Azur », se plaisait à dire, non sans ironie, Charles Édouard Jeanneret, alias Le Corbusier. Un « château » qui n’est autre qu’un cabanon cubique de 3,66 mètres de côté, dressé face à la Méditerranée, à Roquebrune-Cap-Martin. 

Ce n’est qu’en 1952 que l’architecte, un habitué de cette commune azuréenne, décide d’y construire sa résidence secondaire. Le patron de l’auberge L’étoile de mer, Thomas Rebutato, avec qui il s’est lié d’amitié trois ans plus tôt, lui propose de construire sur un côté de son établissement.

Pièce unique

Selon la légende, le plan de la future maison du Corbusier, minimaliste, fut griffonné en une heure, sur le coin d’une nappe en papier. Pourtant, le moindre détail est pensé à l’extrême avec une règle : pas de superflu, place à l’essentiel. À l’intérieur, une seule pièce où Le Corbusier conçoit un aménagement spartiate autour du Modulor, un système de mesure idéal qu’il a lui-même inventé sur la base du nombre d’or. Le lit, étroit, est sculpté dans le bois avec son oreiller. La table pivote autour d’un pied unique. Deux caisses de bois, dont les poignées permettent une manipulation aisée, font office de tabourets – bas ou à hauteur de table -, selon leur positionnement.

Les placards sont totalement intégrés et le plafond, peint en vert et orange pâle, dissimule aussi des rangements. Les volets intérieurs des deux petites fenêtres, habillés de miroirs, peuvent être utilisés pour se regarder, pour capter la lumière ou encore multiplier les angles de vue sur le paysage. Enfin, pour la toilette et la cuisine, l’architecte installe un petit lavabo en inox, récupéré dans un hôpital.

Bijou d’ingéniosité

Le tout compose un petit bijou d’ingéniosité, recouvert d’un bardage en croûte de pin, à l’esthétique très épurée. La réalisation de la structure du cabanon a été confiée à son menuisier attitré, basé en Corse. L’ensemble des panneaux, taillés dans différentes essences de bois, est ensuite acheminé, par bateau depuis l’île de Beauté, puis par train.

Une fois le « château » achevé, Le Corbusier et son épouse y passent dès lors tous leurs mois d’août. Du cabanon, on accède à une superbe crique protégée où le maître descend se baigner au moins trois fois par jour. En remontant, il se douche au moyen d’un simple tuyau d’arrosage installé sous un grand caroubier. 

Depuis le cabanon, une porte, façon cabine de bateau, lui permet de pénétrer directement dans l’auberge de son ami Thomas Rebutato. En 1957, en échange du lopin de terre offert pour la construction du « château sur la Côte d’Azur », Le Corbusier crée pour lui cinq unités de camping. Des réalisations qui, à l’instar de son propre cabanon, permettent de vivre proche de la nature. 

Roquebrune-Cap-Martin, un havre de paix où l’architecte de renom se retire au soir de sa vie. Là, il s’éteint paisiblement le 27 août 1965, à l’âge de 78 ans, lors d’un bain dans la Méditerranée qu’il disait être son seul véritable point d’attache.

UN SITE A VISITER : http://fcanarelli.free.fr/cabanondecorbu.html

Laisser un commentaire

 

leprintempsdesconsciences |
Lechocdescultures |
Change Ton Monde |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | C'est LE REVE
| Détachement Terre Antilles ...
| ATELIER RELAIS DU TARN ET G...